Visite du president de l’assemblé

L’Assemblée Nationale au chevet des blessés évacués à l’Hôpital National Blaise COMPAORE Son Excellence Monsieur Salifou DIALLO, Président de l’Assemblée Nationale a rendu visite ce mercredi 20 janvier 2016, aux blessés évacués à l’Hôpital national Blaise COMPAORE suite aux attentats terroristes perpétrés à Ouagadougou et à Tin-Akoff. La délégation parlementaire est venue s’enquérir de l’état de santé des blessés et leur prise en charge médicale. Le Président de l’Assemblée nationale, accompagné d’une forte délégation de députés, a été accueilli à son arrivé à par le Directeur général de l’HNBC, Alexandre SANFO et ses collaborateurs.
Avant la visite des blessés, le Directeur général a fait le bilan des statistiques enregistrées dans sa structure et les mesures prises pour assurer aux blessés une meilleure prise en charge médicale. Le Directeur des services médicaux, le Pr Adama SANOU, a rassuré les hôtes que les blessés qui sont toujours hospitalisés bénéficient des soins de qualité ce qui a permis à beaucoup d’entre eux, de regagner leur famille. Il a fait le point de la prise en charge technique. Ensuite le Président de l’Assemblée nationale et sa délégation se sont rendus aux pavillons où sont hospitalisés les blessés. Son Excellence Salifou Diallo, au nom des Honorables députés, leur a exprimé sa solidarité tout en leur souhaitant un prompt rétablissement. La délégation parlementaire s’est réjouie de la prise en charge médicale des blessés, les conditions d’hospitalisation, et a adressé un message de félicitation et d’encouragement au personnel de l’HNBC pour son professionnaliste et l’a exhorté à toujours faire de plus d’ardeur afin de maintenir sa place d’hôpital de référence au Burkina. Rappelons que le dernier bilan fait état de 30 blessés évacués et aucun cas de décès enregistré. Les blessés de l’attaque de Tin-Akoff qui ont été évacués par hélicoptère ont été les premiers blessés à être reçus à l’HNBC puis ceux de l’attaque de Ouagadougou. Le samedi 16 janvier 2015, 21 blessés ont pu être guéris et ont été référés pour une prise en charge psychologique dans les lieux indiqués par les autorités. Notons également que l’HNBC a reçu des blessés des autres structures de santé, nécessitant un niveau plus élevé de prise en charge médicale.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *